Martin Eden

Article à l’origine posté le 4 juin 2014!

 

Un marin, Martin Eden, sauve un jeune bourgeois dans une bagarre d’ivrogne. Il ne se doute alors pas que ce dernier l’invitera ensuite chez lui à diner pour le remercier. Il y rencontre Ruth, la soeur du jeune homme, et tombe amoureux d’elle mais sait que cet amour est impossible. Elle est belle, cultivée, originaire d’une famille riche. Il est pauvre et travaille sans relâche depuis le début de son adolescence. Pourtant, Martin Eden va espérer. Va rêver de pouvoir s’élever dans la société. De se cultiver. Il abandonne la mer et se lance à corps perdu, tout d’abord dans la lecture et l’apprentissage des connaissances qui lui font défaut puis dans l’écriture. Espérant ainsi la gloire. Espérant ainsi voir son amour récompensé.

Ce livre de Jack London est largement autobiographique quoique écrit à la 3° personne*. L’histoire, à l’image de la vie de Jack London, est captivante et criante de vérité. Le personnage de Martin Eden brille par son intelligence, réveillée par sa soif de connaissances et son amour pour Ruth. Le récit des efforts de Martin Eden puis de la réponse des journaux et des commentaires de Ruth est saisissant. On sent tout le vécu de Jack London, toutes les déceptions qu’il lui a fallu endurer avant d’être publié. Sa cache pourtant derrière ce travail menant au succès, l’idée qu’à force de travail et de conviction les rêves se réalisent ; mais pas toujours comme on le souhaiterait… Ce roman est également une critique acérée de la société bourgeoise, de la bêtise des conventions sociales…

Un roman à l’écriture captivante, un personnage à l’histoire exceptionnelle, un titre de plus pour votre PAL.

* un roman autobiographique est une œuvre de fiction qui s’éloigne donc parfois de la réalité alors qu’une autobiographie est le récit d’un écrivain de passages marquant de sa vie.

 

Martin Eden, a sailor, saves a young bourgeois from a drunk’s fight. The young man invites him in his home to say thank you. There, he meets Ruth, the sister of the young man. He falls in love of her but this love is impossible. She is pretty, cultivated and from a wealthy family. He is poor and works from the beginning of his teenage years. However, Martin Eden will hope. Will dream that he can rise in society, he can become cultivated. He abandons the sea and begins reading and learning the knowledge that he has never known, then he starts writing. Hoping fame. Hoping to see his love rewarded.

Its novel of Jack London is autobiographical thought wrote at the third person. The story, like Jack London’s life, is captivating and seems real. The character of Martin Eden shines by his mind that has been wake up by his love for Ruth. The efforts of Martin Eden, then the answers of the newspapers and the reviews of Ruth are striking. We feel the experience of Jack London, all his deceptions before his publications. The idea that, with a lot of work and conviction, the dreams will be realized is hiding behind his work to the success, but not always like he hopes… This novel is also a critical of the bourgeoise society, of the foolishnesses of socials conventions.

A captivated novel, an incredible character’s story, a book that I hope you are going to read.

 

Anciens commentaires:

commentaires martin eden

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Martin Eden »

“Et il faudra me dire ce que vous en pensez réellement. Avant tout, j’ai besoin de critiques, vous comprenez.” Martin Eden, Jack London

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s