Petite biographie/short biography

image001Article posté à l’origine le 17 mars 2014!

The birth name of Jack London was John Griffith Chaney but when his mother married John London, he took the name of Jack London. Jack London was born on 12 January 1876 in San Francisco, United States.He was educated by books. In 1885, when he was 9, he discovered two books: the “Contes de l’Alambra” of Washington Irving and “Signa” of Ouida. These books are the source of his passion to literature.

When he was 15, Jack London started a wandering life and tried different jobs: carpenter, farmer, seal’s hunter and gold prospector in Klondike. In 1885, he stopped his wandering and went to Oakland to study literature in Oakland’s high school. In 1897, he went to Klondike where he didn’t really prospect gold but found many ideas for his future books.

In 1900, he married Elizabeth “Bessie” Maddem who he didn’t love but he did that to “have strong child”. They had two girls. They divorced in 1905 and he married just after Charmian Kittredge in Chicago with whom he lived the rest of his life.

He wrote in 1903, “The call of the wild”, his first success. Jack London wrote many books about Klondike but he was either a convinced socialist and wrote a committed book “The Iron Heel”.

He died on 22 November 1916 by his uremia and alcohol. He was forty.

He wrote “Martin Eden”, Smoke bellow”, “The star rover’s”, “Burning Daylight”, “The people of the abyss”, “The cruise of the Snark”…

***

Jack London est né le 12 Janvier 1876 à San Francisco, aux Etats-Unis. Son prénom de naissance est John Griffith Chaney mais il prit le nom de Jack London à l’occasion du mariage de sa mère avec John London.

Ce sont ses lectures qui, enfant l’éduquent, lui permettant de grandir et d’apprendre. En 1885, alors qu’il avait 9 ans, il raconte avoir découvert deux livres : les « Contes de l’Alambra » de Washington Irving et « Signa » de Ouida. Ces livres sont la source de sa passion pour la littérature.

A l’âge de 15 ans, Jack London entame une vie aventureuse et essaye différents métiers : il est tour à tour charpentier, fermier, chasseur de phoques et chercheur d’or au Klondike. En 1885, il met un terme à son errance et se rend à Oakland pour y étudier la littérature (au lycée). C’est en 1897, qu’il se rend au Klondike où il ne trouve pas d’or mais un grand nombre d’idées pour ses futurs livres.

En 1900, il épouse Elizabeth Maddem qu’il n’aimait pas vraiment mais le fait pour avoir des « enfants robustes ». Ils ont deux enfants. Ils divorcent en 1905 et Jack London épouse peu après, à Chicago, Charmian Kittredge avec qui il passera le reste de sa vie.

Il écrit en 1903 son premier succès « L’appel sauvage », également connu sous le nom de « L’appel de la forêt ». On doit à Jack London un grand nombre de livres d’aventure se déroulant au Klondike mais il était également un socialiste (communiste aujourd’hui) convaincu et a écrit quelques romans engagés comme « Le talon de fer » et « Le peuple d’en bas ».

Jack London meurt le 22 novembre 1916. Mort due à son urémie et à l’alcool. Il avait 40 ans.

Quelques uns de ses livres: « Martin Eden », « Bellow, la fumée », « Le vagabond des étoiles », « Radieuse Aurore », « La croisière du Snark », « une fille des neiges »…

 

source: – Jack-London.fr : le site français sur Jack London

Jack London – Wikipedia, the free encyclopedia

 

 

Anciens commentaires:

commentaires biographie jack london

Publicités

“Et il faudra me dire ce que vous en pensez réellement. Avant tout, j’ai besoin de critiques, vous comprenez.” Martin Eden, Jack London

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s