Smoke Bellew- recueil de nouvelles/collection of short stories

Article posté à l’origine le 17 mai 2014!

 

Ce recueil de nouvelles -se succédant dans l’ordre chronologique- suivent les aventures d’un homme, Christopher Bellew, surnommé Smoke ou Kit Bellew- Bellew la Fumée.

Kit Bellew est un jeune journaliste de San Francisco travaillant pour le journal « La vague ». Un jour, son oncle, à l’occasion d’un déjeuner va lui reprocher de n’être pas un homme, « un vrai ». Et va lui proposer de le suivre au Klondike. Une fois là-bas, la vie va se révéler très dure pour Smoke Bellew, il a tout à apprendre et doit forger son corps aux longs et durs travaux physiques. Mais une fois que Smoke Bellew a décidé de faire quelque chose, rien ne peut le décourager. C’est même l’oncle moqueur qui abandonnera le premier. Au fil des aventures, Smoke Bellew va apprendre à aimer sa nouvelle vie de prospecteur d’or et va oublier son ancien travail de journaliste. Toujours, il va tenter de gagner ces courses vers l’or, ces courses pour la survie sous l’œil d’abord amusé puis admiratif d’une femme, Joy Gastell…

J’ai adoré ce livre très vivant. Le personnage de Smoke Bellew est tout de suite attachant, et sa ténacité ne peut que forcer l’admiration. Smoke Bellew, au début peu sur de lui et de ce qu’il veut faire de sa vie va finalement trouver « sa voie » dans le métier de chercheur d’or tout en, et c’est une chose très importante, restant intègre. Encore une fois, c’est un recueil de nouvellesde Jack London très juste à propos du Klondike. Car il faut bien garder à l’esprit que (vers 1896) des milliers d’hommes se sont lancés dans ses ruées vers l’or sans rien connaître de la prospection. La chance a souri à certains et a fait leur richesse, mais beaucoup ne passaient pas le premier hiver…

Pour résumer : c’est un livre passionnant, une lecture très agréable et je l’espère, un titre de plus pour votre PAL !

 

                         

 

This book is a collection of short stories that follows each other in chronological order are followed the adventures of a man, Christopher Bellew, that is nicknamed Kit or Smoke Bellew.

Kit Bellew is a young reporter from San Francisco and works for the newspaper “the wave”. One day, his uncle, during a diner, says to him that he isn’t a « real man”. And he offers to Smoke to go with him to Klondike (Yukon). When Smoke arrived in Klondike, he discovers a very hard life: he has to learn all the works and has to forge his body to the long and hard physic works. But Smoke Bellew has decided to surprise himself and he is determined. It’s even his uncle that will abandon first. Throughout his adventures, Smoke will learn to like his new life of gold prospector and to forget his journalist’s job. Always, he will try to win his races to gold, his races to survival. And during all this time, a woman, Joy Gastell, will see him with amused eyes, first, then with admiring eyes…

I have adored this living book. The character of Smoke Bellew is very appealing. And his tenacity is going to give him (from you) a great admiration. Smoke Bellew, at the first a little hesitant about that he wants to do in life will finally find his “way” in the job of gold prospector while he will rest honest. Once again, it’s a collection of short stories of Jack London that are just about the Klondike . Because you have to keep in your means that a lot of men have leave all they had to become gold prospector whereas they knew anything about this job. Chance smiled to a few and made their wealth but a lot don’t survive during the first winter.

To make it short: it’s an exciting book, a reading very nice and a book that I hope you are going to like too.

« Smoke, après s’être essuyé les mains à l’intérieur de ses manches, se cramponnait sur la pente et, retenant sa respiration, se collait, s’attachait, se plaquait à la paroi, aidé et soutenu par les efforts que Carson exerçait sur la corde. » Smoke Bellew, Jack London

 

Anciens commentaires:

commentaires smoke bellew

Publicités

“Et il faudra me dire ce que vous en pensez réellement. Avant tout, j’ai besoin de critiques, vous comprenez.” Martin Eden, Jack London

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s