La peste écarlate/The scarlet plague, by Jack London

Bonjour à tous ! J’ai lu récemment La peste écarlate, une nouvelle d’anticipation de Jack London dans le cadre d’une lecture commune avec Wellan, du blog Aldiaphora. Pour lire sa critique, cliquez ici !

LONDON - Peste ecarlate - reimp 2012.indd2013. Une épidémie jusqu’alors inconnue, la peste écarlate, a décimé la population mondiale. Les humains se sont retrouvés isolés, les rares survivants n’ayant plus accès aux technologies. Dans une partie de ce qui était autrefois les Etats-Unis d’Amérique, un grand-père raconte, soixante ans plus tard, à ses petits fils revenus à l’état sauvage les grandes étapes de la propagation de la peste écarlate telle qu’il l’a vécue.

J’ai beaucoup aimé cette nouvelle passionnante. Pendant ma lecture, j’étais fascinée par la façon dont Jack London a reconstitué un langage et les attitudes bestiales des petits enfants du personnage principal. Ils chassent pour se nourrir, collectionnent les os et ont un langage radicalement différent de celui de leur aïeul -beaucoup plus élaboré-, au point qu’ils ont parfois du mal à se comprendre.

On croise aujourd’hui beaucoup de dystopies dans la littérature pour adolescents et j’ai trouvé très intéressant de voir comment, il y a cent ans, Jack London traitait le thème, beaucoup repris par la suite, d’une grande épidémie dévastant la population mondiale. La peste écarlate frappe tous les hommes sans distinction : les plus intelligents, les plus rusés ou les plus riches n’ayant aucune chance supplémentaire de s’en sortir. Ainsi, au moment où l’histoire est racontée, on retrouve une population réduite mais mixte, présentant une vaste palette des comportements humains.

L’écriture de Jack London nous fait croire possibles toutes les situations décrites, peignant avec réalisme la catastrophe pour rendre l’histoire captivante. Les autres nouvelles de ce recueil consacré au fantastique m’ont également beaucoup plu, surtout Le Dieu Rouge, car on ne peut qu’être passionné par le destin de cet homme, retenu prisonnier par des sauvages adorant un mystérieux dieu rouge sur une île isolée.

En bref, La peste écarlate est une nouvelle d’anticipation, atypique et passionnante. L’une de mes nouvelles préférées de Jack London, une histoire fantastique à lire !

7934298

2013. The scarlet plague, an unknown epidemic, had killed a large amount of the world population. Humans were isolated, surviving people couldn’t use any technology. Somewhere in the old United States, sixty years after, a grand-father tells to his wild grandsons how scarlet plague’s propagated and what happened then…

I liked this captivating short story. During my reading, I was fascinated by how Jack london used to reconstituate the language and grandsons’ wild attitudes. They hunt to eat, collect bones and have a language very different than their grandfather’s one.

Today, there is a lot of dystopian stories in the teen litterature and I found very interesting to see how, a century ago, Jack London treated the theme of a grand epidemic, killing world population. The scarlet plague contaminate all the humans : the most clever, cunning or rich aren’t more lucky than others. So, at the time of the story, the population is recess but mixed, with a lot of different type of people.

Jack London’s writing makes possible for us all the situations wich he described. I also liked the other short stories in the collection, especially the Red God, because this man’s fate, prisoner of uncivilized people, is captivating.

Briefly, The scarlet plague is a science fiction short story, atypical and fascinating. One of my favorites Jack London’s short stories !



Publicités

“Et il faudra me dire ce que vous en pensez réellement. Avant tout, j’ai besoin de critiques, vous comprenez.” Martin Eden, Jack London

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s